La maison Actualité Les étudiants tunisiens et chinois célèbrent ensemble le Nouvel An chinois et la fête du Printemps

Les étudiants tunisiens et chinois célèbrent ensemble le Nouvel An chinois et la fête du Printemps

par etudiantafricain
0 commentaire

A l’approche du Nouvel An chinois et de la fête du Printemps, l’Institut Confucius de Tunis a organisé mercredi (7 février, Dnr) une cérémonie dédiée à la remise de prix du Tournoi national de la langue chinoise.

L’événement est organisé en coordination et en coopération avec l’Institut supérieur des langues de Tunis (ISLT) relevant de l’Université de Carthage. L’amphithéâtre de l’ISLT a abrité l’événement en présence d’un public nombreux.

Des étudiants tunisiens en langue chinoise et des étudiants chinois à l’ISLT ont participé à cette cérémonie, durant laquelle ont été présentées des calligraphies traditionnelles chinoises, alors que le public pouvait également admirer des chants, des spectacles de dance, la lecture de poésies et des essais de la littérature classique chinoise.

L’étudiant Ma Yanbu a ouvert le spectacle avec un chant en solo en langue chinoise, suivi de Bassem Marrakchi, qui a offert à l’audience une démonstration d’arts martiaux chinois, popularisés sous le nom de kung-fu.

Des prix ont été décernés aux lauréats de plusieurs concours, organisés par l’Institut Confucius, notamment le Tournoi de traduction, la Coupe Confucius 2023 du meilleur essai en langue chinoise, le Prix du court-métrage et le Prix Confucius de l’écriture chinoise. Les prix ont été remis par Houda Ben Hamadi, directrice de l’ISLT accompagnée de la directrice de l’Institut Confucius, Ru Xin, aux côtés du personnel chargé de la culture de l’ambassade de Chine en Tunisie.

Chaima Daghar, une étudiante en langue chinoise à l’ISLT, a régalé le public avec un chant en langue chinoise, baptisé « Le temps ».

Une dizaine d’étudiants chinois ont fermé la marche avec un spectacle de chant chinois « Moi et ma Patrie » suivi d’un défilé d’habits traditionnels chinois qui retrace les contours des différentes époques de l’étendue de la civilisation de la Chine.

L’Université de Carthage, fondée en 1988, est un établissement public tunisien de formation et de recherche qui est placé sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, rappellent des observateurs locaux.

Cette université demeure l’une des premières à l’échelle arabe en matière d’enseignement de la langue chinoise. A noter qu’environ 100 jeunes étudient le chinois par an au sein de cet établissement.

Xinhua

Vous aimerez aussi

Laisser un Commentaire

Etudiantafricain.com est une plateforme qui a pour vocation de fournir plusieurs services à forte valeur ajoutée à l’ensemble des étudiants africains désireux de faire leurs études à l’étranger.

Newsletter

Inscrivez-vous gratuitement sur notre site internet. Recevez régulièrement toutes les actualités

Etudiant africain,Tous droits réservés – . Conçu et développé par Eric Silvere