La maison supérieur Création d’une Chaire Maroc à la prestigieuse université de Salamanque, une première en Espagne

Création d’une Chaire Maroc à la prestigieuse université de Salamanque, une première en Espagne

par etudiantafricain
0 commentaire

L’Université de Salamanque, la plus ancienne d’Espagne et l’une des plus anciennes en Europe, et l’Ambassade du Maroc à Madrid, ont annoncé, mercredi, la création de la Chaire Maroc, une première dans le pays ibérique.

Présentée lors d’une cérémonie à Casa Arabe (Maison Arabe), en présence de Mme Karima Benyaich, ambassadricembassadeur du Maroc en Espagne, Ricardo Rivero Ortega, recteur de l’Université de Salamanque, Driss Dahak, membre de l’Académie du Royaume du Maroc, Mohamed El Ferrane, Directeur de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM), ainsi que de responsables espagnols, de diplomates et d’académiciens espagnols et marocains, la Chaire Maroc sera consacrée à l’étude, à l’analyse et au débat sur l’Espagne et le Maroc en tant qu’espace uni par des liens historiques, humains, culturels et civilisationnels.

Elle mettra l’accent, à travers des études, des séminaires, des congrès et des conférences, sur la richesse ancestrale et historique du Maroc en tant que civilisation arabo-musulmane et africaine, mais aussi sur le développement que connaît le Royaume sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

S’exprimant à cette occasion, le recteur de l’Université de Salamanque a relevé que la création de cette chaire est un « rêve devenu réalité » à la faveur de la volonté ferme de l’Ambassade du Maroc et des différents intervenants, ajoutant que le Maroc, « un berceau de la culture et de la civilisation » grâce à la première université créée au monde, celle d’Al-Quaraouiyine à Fès, sera à l’honneur à travers diverses activités académiques et culturelles.

« Notre premier objectif de cette chaire est de récupérer et de mettre en valoir les racines communes de notre culture, notre civilisation et notre histoire ancestrale », a indiqué M. Rivera Ortega, assurant que l’histoire du Maroc d’hier et d’aujourd’hui mérite d’être étudiée, valorisée et promue pour que les nouvelles générations puissent connaître le Royaume, devenu « une puissance culturelle et économique en Afrique ».

« Grâce à notre volonté inébranlable de veiller à notre avenir commun, à notre voisinage et, surtout, à ce qui nous unit et dont la valeur est immense et perpétuelle, à savoir la culture, l’art, l’histoire, la langue et la civilisation arabe et islamique, nous avons décidé de créer la Chaire Maroc à la prestigieuse université de Salamanque, une initiative qui marquera une étape importante dans les échanges universitaires et la promotion de la culture et de la civilisation arabes et islamiques en Espagne », a souligné, dans le même contexte, Mme Benyaich.

« La Chaire Maroc est créée dans le but d’approfondir la connaissance, la compréhension mutuelle et la bonne entente entre les deux pays. À cette fin, elle développera des programmes de recherche, des publications scientifiques, des événements académiques et des activités culturelles qui favoriseront le dialogue interculturel et renforceront les liens d’amitié entre nos peuples », a fait valoir la diplomate.

De même, a-t-elle soutenu, cette Chaire contribuera au renforcement des liens historiques qui unissent l’Université de Salamanque au Maroc, notamment à travers la diffusion de la langue arabe, l’étude de l’histoire et de la culture marocaines, et la formation de professionnels et d’experts capables de relever les défis et de saisir les opportunités de la coopération entre les deux pays.

« Notre objectif est de développer des activités allant de la coopération interuniversitaire à l’organisation de séminaires, de conférences, d’ateliers de réflexion et de débats, en passant par la promotion d’expressions culturelles et artistiques reflétant la véritable image de modernité et de modération, de tolérance et d’ouverture du Royaume du Maroc sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi », a fait observer Mme Benyaich.

Dans le même sillage, M. Dahak a indiqué que le lancement de cette Chaire reflète « la ferme volonté du Maroc et de l’Espagne d’établir une relation basée sur la confiance et l’entente mutuelle » à travers le renforcement de la coopération universitaire et académique.

Cette initiative, la première du genre en Espagne, permettra aux nouvelles générations de se rapprocher aux mieux des liens historiques solides unissant les deux pays, mais aussi de connaître de près un Maroc moderne qui se développe jour après jour, a-t-il ajouté.

Rachid El Hour, professeur d’études arabes et islamiques à l’Université de Salamanque, délégué du recteur pour les relations avec le Maroc et directeur de la chaire, a indiqué que le lancement de cette initiative académique est le premier pas pour lutter contre les stéréotypes et les clichés au sein de la société civile espagnole, précisant que le but est de faire connaître le vrai visage du Maroc auprès des étudiants et des chercheurs espagnols.

Les différentes activités qui seront organisées dans le cadre de cette Chaire seront axées sur la promotion des réalisations du Maroc, les grands chantiers lancés dans divers domaines et l’histoire ancestrale d’un pays millénaire, a-t-il conclu.

L’Université de Salamanque a été fondée en 1218 comme école générale, puis convertie en université en 1254. Elle est considérée actuellement comme l’une des universités les plus avancées en matière de recherche scientifique en Europe.

Vous aimerez aussi

Laisser un Commentaire

Etudiantafricain.com est une plateforme qui a pour vocation de fournir plusieurs services à forte valeur ajoutée à l’ensemble des étudiants africains désireux de faire leurs études à l’étranger.

Newsletter

Inscrivez-vous gratuitement sur notre site internet. Recevez régulièrement toutes les actualités

Etudiant africain,Tous droits réservés – . Conçu et développé par Eric Silvere